Kinder: mauvaise surprise!

Alice Voisin
5 avril 2022
La success story à la Ferrero

Cette nouvelle n'a échappé à personne, bientôt 2 semaines qu'on en parle: le retrait du marché de 5 produits Kinder du groupe Ferrero pour suspicion de salmonelle. Et ce, 2 semaines avant Pâques... un timing qui ne pouvait tomber mieux pour nos artisans chocolatiers!

Je ne peux pas laisser passer cette occasion pour faire le point sur ce qu'est un Kinder Surprise, sur ce que ces 2 min d'excitation que procure le déballage d'un Kinder (ben oui j'ai aussi reçu des Kinder étant petite - le KS a été créé en 1974...) représente en terme d'impact pour la planète et pour l'humanité.

En fait chaque année à Pâques, je m'indigne devant les rayons des supermarchés débordant de Kinder et autres produits Ferrero. Voici quelques chiffres de cette "success story" à l'italienne :

- 110 millions d'oeufs Kinder Surprise sont vendus chaque année en France.
- Une famille sur trois en France dévore les Kinder Surprise.
- Plus de 4 milliards de Kinder Surprise depuis 1975 (chiffre de 2014).
- 4 millions d'oeufs sont engloutis chaque jour dans le monde.

Mais pourquoi un tel engouement ?

Selon Ferrero, "la magie du Kinder Surprise, c'est un goût du chocolat KINDER avec une surprise et un jouet dans chaque œuf. La combinaison de ces trois éléments crée un monde de plaisir et de divertissement qui aide les enfants à développer leur imagination tout en rassurant les parents en même temps".

Bullshit. Rangez les violons. Voici un petit décryptage.

Crée un monde de plaisir et de divertissement...

Au lendemain de la sortie d'un nouveau rapport alarmant du GIEC, quel monde sommes-nous en train d'offrir à nos enfants? Un monde de plaisir et de divertissement, vraiment?

Parlons de la quantité d'emballages: la feuille d'aluminium, le petit contenant en plastique jaune, le petit gadget en plastique made in china en mode plastique à usage unique. La production de ces déchets non valorisables...et le trajet qu'ils ont parcouru avant d'atterrir dans les mains de nos enfants. Sans parler du rapport quantité d'emballage/poids de chocolat (20g), assez hallucinant.

Et quid de la déforestation importée (via la production d'huile de palme en Asie et la production de cacao en Afrique de l'Ouest)? En achetant et en consommant des Kinder Surprise ici en Belgique, nous sommes responsables de déforestation dans d'autres pays.

Aide les enfants à développer leur imagination...

Développer l'imagination de nos enfants pendant qu'on prive d'autres enfants de s'instruire et de jouer. Bravo Ferrero!

Sur son site Ferrero affirme qu'en 2017, 70% de ses approvisionnements en cacao étaient certifiés de sources durables (comprendre labellisés UTZ, Rainforest Alliance ou Fairtrade). A savoir qu'aucun de ces 3 labels ne peut prouver à 100% l'absence de travail des enfants ou d'exploitation des producteurs dans sa filière. Oui oui même pas Fairtrade!

Mais qu'est-ce au juste que le travail des enfants? Ce sont des enfants pas ou peu scolarisés. Ils font un travail pas ou peu rémunéré et dangereux, portent des charges lourdes, manipulent des outils et des pesticides sans protection, dangereux pour leur santé. Ils le font sous la contrainte ou par manque d'opportunité, éloignés de leur famille.

Pourtant en 2001, Ferrero, ainsi que Mars, Nestlé, Hershey's, etc s'étaient engagés ensemble à éradiquer le travail des enfants pour 2005. Plus de 20 ans plus tard, les chiffres ne font qu'augmenter et ces industriels n'ont jamais été punis pour cela. Ils profitent de ces gens pour bénéficier d'un prix du cacao le plus bas possible.

...En rassurant les parents en même temps.

Parlons de la quantité de sucre que contient un Kinder Surprise. Parlons de la quantité de cacao (on cherche toujours).
De la qualité nutritionnelle d'un Kinder ? Sans surprise, au delà d'une grosse quantité de sucre, les Kinder contiennent des graisses végétales modifiées (huile de palme/karité), des graisses animales modifiées (dérivé du beurre), de la lécithine de soja/tournesol (source d'OGM), de la vanilline.

Vraiment, les parents, ça vous rassure de donner ça à manger à vos kids ?

Et la question subsidiaire, je vous la donne en mille: Est-ce qu'il faut vraiment attendre une suspicion de salmonelle pour éveiller les esprits et se questionner sur ce produit?

Parlons à nos enfants

J'ai déjà eu ce débat, parfois même dans ma propre famille...

"Les enfants sont trop petits pour comprendre; il faut préserver l'innocence de l'enfance; un peu de légèreté; c'est pas un Kinder qui va changer les choses; je ne peux pas leur dire non, on a déjà tellement de privation; on a toujours fait comme ça, c'est pas maintenant qu'on va changer; si on change ça alors il faut aussi changer ça et ça et ça; et le budget alors; etc".

Oui il y a plein de raisons de continuer à acheter des Kinder Surprise. Mais si vous arrivez à expliquer à vos enfants que cette année il n'y aura pas de Kinder Surprise à cause de la salmonelle, vous êtes en bonne voie pour ouvrir un débat et chercher des alternatives! Si la salmonelle est la seule qui vous fera changer de comportement aujourd'hui, espérons que cet article vous fera réfléchir demain.

Mangeons moins de chocolat industriel à bas prix. Merci pour votre lecture, merci pour votre partage. Parlez-en autour de vous.

(Pour approfondir le sujet sur les différentes problématiques de la filière industrielle, reportez-vous à l'onglet transparence et traçabilité.)

Parlons à nos enfants

On parle de nous

Nourrir Liège logo
Logo Chocolate Makers
Nourrir Liège logo
Nourrir Liège logo
Logo Chocolate Makers

Inscrivez-vous à la newsletter

© 2020 Bean to Bar: Chocolate Explorer | Tous droits réservés